Comment éviter les abus du dépannage à domicile

Sommaire

Le dépannage à domicile c’est la solution d’urgence, mais il arrive hélas qu'elle soit accompagnée de soucis pour les consommateurs qui se retrouvent trop souvent devant le fait accompli et une facture trop conséquente. Pour mieux les protéger, la loi Consommation renforce les sanctions en cas d’abus des professionnels.

Nous en avons déjà parlé sur le site, les arnaques des dépanneurs à domicile sont légion en France et rien qu’en 2013, 2 500 plaintes ont été recensée d’après le bilan dressé par le Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Pour lutter contre ces abus, le Gouvernement a choisi à travers la loi Consommation d’augmenter les sanctions. Les publicités mensongères, sous forme de plaquettes glissées dans les boites aux lettres et qui bien souvent mêlaient intentionnellement institutions officielles et numéros de dépannage sont interdites sous peine d’amendes allant jusqu'à 100 000 €.

Bon à savoir : la plateforme en ligne SignalConso ainsi que l'application mobile du même nom, créées par la DGCCRF, permettent aux consommateurs de signaler tout type de problèmes rencontrés lors d'un achat (erreur de prix, produit périmé, etc.) ou d'une prestation de services (dépannage à domicile, etc.).

 

Ne laissez pas votre impatience vous dominer

Malgré tout, les arnaques ne disparaîtront pas du jour au lendemain, il est donc important de rester vigilant et de bien se renseigner avant de faire appel à un dépanneur. Voici quelques conseils à suivre.

Lire l'article

Choisissez bien votre prestataire au préalable. Plutôt que d’attendre le moment d’urgence, il ne vous coûtera pas beaucoup de temps de préparer une petite liste au préalable de réparateurs en fonction des pannes possibles. Laissez tomber les plaquettes publicitaires et privilégiez le bouche-à-oreille de votre voisinage ou les réseaux de professionnels. Certains sont référencés comme la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) ou le Synadep (Syndicat national du dépannage à domicile).

Lire l'article

Un devis sinon rien. Panne de chaudière, du satellite, ou une porte fermée de l’intérieur : la remise d’un devis est obligatoire si vous la demandez sauf en cas d’urgence (danger pour la sécurité des personnes ou l’intégrité des locaux). Le document se soit de comporter certaines mentions obligatoires comme les taux horaires de main d’œuvre (TTC), les règles de calcul du temps d’intervention, la liste des prix TTC correspondant à chaque prestation proposée, les frais de déplacement s’il y en a et le caractère payant ou gratuit du devis (et si oui, combien). Pour faire jouer la concurrence, n’hésitez pas à faire faire plusieurs devis par plusieurs entreprises pour comparer les prix mais aussi les prestations prévues.

Lire l'article

L’ordre de réparation obligatoire au dessus de 150 . Lorsque le coût de l’intervention dépasse les 150 € TTC, un ordre de réparation est obligatoirement établi, même en cas d’urgence. Cet ordre doit être rempli en votre présence et présentera l’état des lieux ou de l’appareil ainsi que les réparations à effectuer.

Lire l'article

La facture est obligatoire à partir de 25 €. Pour toute intervention dont le montant est supérieur à 25 €, une facture doit être remise au client. En dessous de 25 €, une facture est obligatoire si vous en faites la demande. Elle doit être remise une fois la prestation effectuée et comportée le prix final.

Ces pros peuvent vous aider