Éviter les arnaques au dépannage

Sommaire

Cette situation est arrivée à tout le monde : votre serrure ne s'ouvre plus ou votre chaudière tombe en panne en plein mois de janvier. Vous appelez dans l'urgence un professionnel qui profite de la situation pour vous arnaquer.

Voici des conseils pour réagir avant, pendant ou après l'intervention d'un professionnel.

1. Choisissez attentivement votre dépanneur

Constituez un carnet de bonnes adresses

Le geste le plus évident est de se renseigner au préalable sur l'entreprise que l'on souhaite faire intervenir :

  • Consultez Internet :
    • certains forums pourront déjà vous éclairer ;
    • consultez des sites comme www.ffbatiment.fr, www.artisans-du-batiment.com. À défaut d'être un signe de bonnes pratiques commerciales, ces sites sont un gage de qualité des travaux.
  • N'hésitez pas à consulter vos voisins.
  • N'oubliez pas non plus que votre assureur peut vous renseigner.

Ensuite, pensez à noter les coordonnées des professionnels dont vous connaissez le sérieux.

Enfin, méfiez vous des publicités glissées dans les boites aux lettres et qui contiennent les formules types et un peu vagues : « tarif agréé » ou « exigence qualité ».

L'importance du devis

Au-delà de 150 € de travaux estimés, l'entreprise est dans l'obligation de vous fournir un devis.

Cependant, si vous le demandez, l'entreprise sera dans l'obligation de vous fournir un devis quelque soit la somme des travaux.

Un devis doit comporter les informations suivantes :

  • le coût horaire de la main-d’œuvre ;
  • les frais de déplacement ;
  • et le coût des fournitures.

Si votre interlocuteur ne s'y plie pas ou s'il fronce les sourcils à la moindre question, refusez toute intervention. Ce n'est pas parce qu'il s'est déplacé que vous êtes dorénavant dans l'obligation d'accepter ses conditions.

Si le devis vous semble cher, ne suivez pas l'argument selon lequel l'assureur vous remboursera : les assurances posent parfois un plafond de prise en charge. À vous de vous renseigner.

Quoi qu’il en soit, les travaux ne doivent pas commencer avant signature du devis.

Bon à savoir : certains dépanneurs vous feront signer le devis après l'intervention en le faisant passer pour une facture. D'autres au contraire glisseront la facture avant l'intervention. Dans tous les cas, faites attention à ce que vous signez, un ouvrier honnête doit être clair.

2. Gardez l’œil ouvert pendant les travaux

Vous ne vous y connaissez pas, peu importe. Veillez à l'avancée des travaux.

Un diagnostic prend plus de dix secondes. Le professionnel doit vous poser des questions, et réciproquement vous devez vous aussi lui poser des questions et lui demander de vous expliquer le problème.

Attention : chaque pièce changée doit nécessiter votre accord préalable.

Une fois le remplacement effectué, gardez chez vous le cylindre abîmé, le fusible changé, etc.

3. Que faire en cas de litige après l'intervention ?

Travail mal fait

Puisque le dépanneur est tenu de revenir gratuitement terminer le travail qu'il a accompli, il est plutôt simple de contre-attaquer en cas de litige.

Facture trop salée

Puisque les prix sont libres, il est plus difficile de contester une facture qui affiche un prix que l'on estime après coup trop élevé.

Cependant, la contestation est plus simple si :

  • vous avez mal été informé sur le coût des pièces ;
  • ou si des pièces d'occasion vous ont été facturées comme neuves.

Si vos tentatives de démarche à l'amiable ont avorté, saisissez la DGCCRF ou portez plainte au commissariat le plus proche.

Bon à savoir : la Répression des fraudes a mis en place la plateforme SignalConso, accessible depuis un téléphone mobile. Elle permet aux consommateurs de signaler tout litige lié à la consommation (achats sur internet, prestations de services à la personne, relations avec les banques et assurances, repas au restaurant ou achats de voyages par le biais d’une agence de voyage, etc.). Les réclamations sont transmises à l’entreprise concernée, qui pourra indiquer ce qu’elle compte faire pour remédier aux dysfonctionnements signalés.

Consulter la fiche pratique

Enfin, n'oubliez pas de le faire savoir à vos proches, à vos amis et à vos voisins pour que ces pratiques cessent.

Ces pros peuvent vous aider